LuFilms
81 rue Réaumur
75002 Paris
 
CHARLOTTE SALOMON , un documentaire réalisé par Franz Weisz. 83’ et 2 X 43'

Charlotte Salomon est née à Berlin en 1917. Elle est issue d’une famille juive allemande aisée. Son père est médecin ainsi que professeur à l’université de Berlin. La mère de Charlotte Salomon se suicide alors qu’elle n’a que neuf ans. Charlotte quitte le lycée avant d’obtenir le baccalauréat à cause de l’antisémitisme ambiant. Elle fait ses débuts à l’école des Beaux Arts de Berlin. Cette expérience sera avortée puisque qu’elle se voit refuser le premier prix du concours d’art parce qu’elle est juive. En janvier 1939, elle quitte Berlin pour rejoindre ses grands-parents dans le sud de la France. Quelques mois après le suicide de sa grand-mère, en 1940, Charlotte Salomon est internée avec son grand-père dans le camp de Gurs. Elle sera relâchée quelques mois plus tard.

C’est à partir de ce moment qu’elle va se remettre à peindre pour lutter contre le désespoir,  et ce, jusqu’à sa déportation à Auschwitz en 1943. En 18 mois, elle créa plus de mille toiles autobiographiques à la gouache réalisées à partir des seules couleurs primaires.

Elle sélectionna 800 peintures regroupées dans un recueil intitulé «Life ? or Theatre ?»; c’est un récit qui raconte la vie de Charlotte Salomon en tant que Juive d’origine allemande, talentueuse et cultivée. Ce «témoignage» dépeint à la fois une vie passée dans l’ombre de la persécution nazie, une histoire de famille amenée au suicide, mais révélant aussi des moments de bonheur et d’espoir.

En 1943, Charlotte Salomon épouse un émigré autrichien, Alexander Nagler. Après l’occupation de la Zone libre par les Allemands, le couple sera dénoncé et déporté à Auschwitz où Charlotte, enceinte, sera éliminée à l’âge de 26 ans.

Les œuvres de Charlotte Salomon sont découvertes après la guerre, dans le sud de la France, à l’endroit où elle les avait laissées pour les sauvegarder. Elles ont été exposées pour la première fois à Amsterdam en 1961. Depuis, elles ne cessent de gagner en renommée.

Il y a trente ans, Frans Weisz a réalisé le film «Charlotte» ayant pour thème la vie de Charlotte Salomon et ses oeuvres constituant «Life ? Or Theatre ?».

Alors que le film était en cours de fabrication, la belle-mère de Charlotte Salomon, Paula Salomon-Lindberg, a remis au réalisateur une lettre qui n’avait jamais été publiée. Elle lui demanda, toutefois, de ne pas utiliser son contenu dans le film.

Dans cet écrit, Charlotte Salomon parle des personnes qui ont eu de l’importance dans les derniers moments de sa vie «française» : le riche Américain, propriétaire de la villa de l’Ermitage ; Ottilie Moore, une femme qui a fourni un abri à de nombreux réfugiés comme à Charlotte Salomon et ses grands-parents ; Alexander Nagler, réfugié autrichien avec qui elle s’est mariée en juin 1943, peu de temps avant leur arrestation commune ; George Moridis, médecin et ami de Villefranche sur Mer à qui elle confia ses peintures avant sa déportation.

Ces personnages qui sont les rôles secondaires du film de Frans Weisz sont désormais les personnages principaux de notre documentaire. Ils sont ramenés à la vie par le biais d’interviews, de reportages, d’images d’archives, de photographies et de reconstitutions.

 

 

Une production

Quintus Films

Avec la participation du :

Centre National de la Cinématographie